[:en]BR19: The water-energy-food nexus in West Africa[:fr]BR19: L’interconnexion entre l’eau, l’énergie et l’alimentation en Afrique de l’Ouest[:]

[:en]Water, energy, and food are the building blocks of life. Access to these resources is necessary for poverty alleviation and sustainable development. There is increasing realisation that these resource systems cannot be looked at in isolation and that they are interrelated. There is an urgent need to look at these systems as part of a nexus. Despite this realisation, there is
limited understanding of what the nexus means for rural development and for those based in rural areas. This brief is aimed at policymakers, development agencies, and other stakeholders dealing with energy access and broader issues of rural development in West Africa. It summarises some of the key findings and recommendations of a workshop held by the Smart
Villages Initiative in Saly, Senegal in August 2016 with the support of Energy4Impact. The aim of the workshop was to develop a better understanding of the water-energy-food (WEF) nexus in West Africa by bringing together key frontline workers in the region.

Within West Africa, a major portion of the population is based in rural areas, and agriculture is the main source of employment. The many development challenges facing the region require a shift in thinking and policymaking from a siloed approach to one that is more adept at understanding and dealing with the competing interests and needs of, and potential synergies
between, the water, energy, and food sectors. This shift also requires local institutions and communities to play a stronger role.

For their part, policymakers, development organisations, and other relevant stakeholders at the global, regional, and national level should take the following measures to develop a greater understanding about the interrelated nature of WEF systems, and to establish the frameworks
and approaches necessary to address the challenges.[:fr]L’eau, l’énergie et l’alimentation sont les fondamentaux de la vie. L’accès à ces ressources est nécessaire pour soulager la pauvreté et encourager le développement durable. Il devient de plus en plus évident que ces systèmes de ressources ne peuvent pas être envisagés de manière isolée et qu’ils sont interconnectés. Il faut donc de toute urgence envisager ces systèmes dans le cadre d’un réseau interdépendant.
Malgré cette réalisation, peu de gens comprennent ce que l’interconnexion signifie pour le développement rural et pour les personnes qui habitent ces zones. La présente note de synthèse est destinée aux décideurs politiques, aux agences de développement et à d’autres
parties prenantes concernées par l’accès énergétique et les questions plus larges de développement rural en Afrique de l’Ouest. Elle résume certains des résultats et recommandations clés d’un atelier organisé par l’Initiative Smar Villages à Saly, au Sénégal en août 2016 avec le soutien d’Energy4Impact. L’objectif de l’atelier était de créer une meilleure
compréhension de l’interconnexion entre l’eau, l’énergie et l’alimentation (EEA) en Afrique de l’Ouest en rassemblant des travailleurs de premier plan de la région.

Au sein de l’Afrique de l’Ouest, une large proportion de la population est basée en zones rurales, et l’agriculture représente la principale source d’emplois. Les nombreux problèmes
de développement qui s’imposent à la région exigent un changement de réflexion de la part des décideurs politiques qui doivent passer d’une approche cloisonnée à une approche plus à même de comprendre et de traiter les intérêts et les besoins concurrentiels ainsi que les synergies potentielles entre les secteurs de l’eau, de l’énergie et de l’alimentation. Ce changement exige aussi que les institutions et les populations locales jouent un rôle plus important.

De leur côté, les décideurs politiques, les organisations de développement et d’autres acteurs sur le plan mondial, régional et national doivent prendre les mesures suivantes pour créer une meilleure compréhension concernant la nature interconnectée des systèmes EEA, et doivent
créer les cadres et les approches nécessaires pour s’attaquer aux problèmes.[:]

Permanent link to this article: https://e4sv.org/water-energy-food-nexus-west-africa/